papier du Dimanche

BIO STORE : UNE SOLUTION AU PROBLEME DE DISTRIBUTION DES PRODUITS CAMEROUNAIS

La production et surtout la consommation locales sont des conditions pour l’essor de l’économie d’un pays. Ça on l’a dit tellement de fois. De plus en plus, on a vu des personnes au Cameroun s’investir pour proposer des produits locaux. Lors des comices, notamment agro-pastoraux, l’on est toujours émerveillé par des découvertes insoupçonnées. Il s’est d’abord posé le problème de packaging (la présentation des produits de façon artisanale ne peut en aucun cas rivaliser les produits importés qui attire par leur packaging attrayant) ; ensuite le pessimisme de plusieurs camerounais qui pensent leurs confrères incapables de réaliser des merveilles a parfois remis en question la « qualité » de tout produit dit « made in Cameroun » ; de plus il s’est posé le problème de communication. Les jeunes producteurs ont des budgets serrés et il est parfois difficile de bénéficier de publicité auprès de médias traditionnels. (Avé internet !) Grâce au digital il est possible de communiquer efficacement et surtout à moindre coût, il est surtout possible d’avoir une boutique virtuelle (pour un début).

Enfin lorsque le packaging est beau et surtout protège le produit, un site internet avec des pages sur les réseaux sociaux est créé, lorsque les produits sont même reconnus comme respectant les standards de qualité comme les produits Tanty de Thierry NYAMEN, il se pose encore le problème de distribution.

Dans les grandes métropoles Camerounaises que sont Douala et Yaoundé, lorsqu’on visite les supermarchés camerounais ou étrangers on remarque que dans les rayons, les produits locaux sont achalandés au plus bas niveau et il est possible de traverser leurs rayons sans même les remarquer. Il est certes possible d’effectuer des livraisons à domicile, toutefois il est tout aussi indispensable d’avoir un site connu où des clients peuvent se ravitailler s’ils n’ont pas eu le temps de commander ou s’ils se ne sont pas encore fixés sur le commande et préfèrent se rendre en boutique. C’est dans cette optique qu’est né le site « BIO STORE » dans la ville de Douala dédié exclusivement à la distribution des produits locaux.

 

 

27999964_1828672240485585_1682082646_o

NAISSANCE DE BIO STORE

Bio store est un projet pensé et exécuté par deux femmes entrepreneures actrices du « made in Cameroun » Goretti Melou, aka Angy Mel et Laura Sen. Il s’agit d’abord de pouvoir donner de la visibilité aux produits locaux, mais aussi par son aspect « exclusivement kmer*» le site se veut une référence en la matière « le lieu où on est sûr de trouver les produits du terroirs et surtout des produits BIO. Notre boutique Bio store est opérationnelle depuis quelques semaines et située à Douala, au quartier Makepe à un endroit complètement exposé.

 

 

LES PARTENAIRES

Il est possible à tout producteur local d’être partenaire et voir ses produits exposés et vendus sur le site. La conformité du produit et du packaging reste un point essentiel sur lesquel l’on ne badine pas.

 

LES RAYONS DE BIO STORE

Sur le site on retrouve des produits au prix du Camerounais moyen dans des rayons de cosmétique, alimentaire, pour enfants, sec, frais, surgelés entre autres.  Avec des produits tels que :

  • Alycia : la délicieuse pâte d’arachides grillés.
  • Tanty : farine de maïs composée pour la bouillie, huile végétale, aliments à grignoter etc.
  • Les confitures de la maison Sanzo
  • De nombreuse huiles essentielles en gammes variés
  • Des fruits frais
  • Des légumes séchés

Pour ne citer que ceux-là

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LA VISION

Bio Store se veut un lieu de rencontre entre les Camerounais et les produits de chez eux (cela ne signifie pas qu’un étranger se verra chassé du site, rires). Il s’agit d’une part, d’une opportunité donnée aux producteurs locaux de se faire connaître ; d’autre part une opportunité aux populations locales de savoir et surtout expérimenter l’existence de produits locaux, témoigner du génie parfois caché ou ignoré.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la promotrice Goretti MELOU a pensé aux éditions régulières de rencontre entre tous les partenaires et le grand public avec des séances de dégustation, test et démonstration. La première est en vue très prochainement.

 

Pour finir je ne vais pas crier le slogan « consommons Camerounais » ni refaire le cours d’économie sur la nécessité de produire et consommer local. Je dirais juste qu’avant de critiquer ou douter de ce qui est fait chez nous, nous devrions laisser une chance et essayer au moins. L’amélioration et la reconnaissance viennent avec le temps. Et même si plusieurs (par complexe ou besoin de reconnaissance) préfèrent squater les supermarchés étrangers pour s’acheter des produits venant d’ailleurs qui existent pourtant dans la production locale et sur les sites locaux tels que Bio Store, je pense qu’il y’a plus de fierté à brandir un produit en disant « ça vient de chez moi ! »

MW

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En savoir plus…

kmer* : Camerounais

1 réflexion au sujet de “BIO STORE : UNE SOLUTION AU PROBLEME DE DISTRIBUTION DES PRODUITS CAMEROUNAIS”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s