réseaux sociaux

RÉSEAUX SOCIAUX: QUAND ÇA VA DANS TOUS LES SENS…

Cette semaine, comme toutes les autres d’ailleurs, plusieurs faits ont attiré ma curiosité sur la toile. Je ne suis certainement pas la seule car j’ai pu lire des commentaires de mes frères et soeurs Camerounais se plaignant de la « mauvaise utilisation » des réseaux sociaux par nos compatriotes. Certains sont allés jusqu’à lancer des phrases telles que: « pourquoi internet est même arrivé au Kmer? » « Les Camerounais ne savent pas utiliser les réseaux sociaux »: triple LOL! Si on est parfois exposé à des vidéos choquantes, insultantes ou humiliantes ce n’est pas qu’une affaire du Cameroun. Je ne prétends pas justifier la bêtise des uns à travers celle des autres, mais juste prouver que les réseaux sociaux sont encore pour beaucoup un simple moyen de distraction et de commérage (affairage, gossip, kongossa) peu importe la nationalité.

LE DÉSORDRE DES RÉSEAUX SOCIAUX GRAND-PUBLIC

Facebook, Instagram, parfois Twitter sont considérés comme des réseaux sociaux grand public en opposition aux réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, Viadeo ou Xing. Même si ceux-ci peuvent être utilisés à des fins professionnelles, notamment pour la communication des entreprises, pour plus de visibilité et surtout afin d’être proches de leurs cibles.

Généralement ces réseaux grand-public sont utilisés par des particuliers à des fins ludiques, la preuve en est que les pages divertissantes sur facebook ou Instagram sont souvent celles avec le plus de followers et les comédiens aussi attirent plus de personnes que les personnes publiques exerçant dans des domaines plus sérieux, par exemple. On ne devrait donc pas être surpris que parfois les événements aillent dans tous les sens sur facebook, Instagram ou Twitter. Je ne parlerai que de ces trois là, car n’ayant pas de compte Snapchat je ne peux parler de son contenu avec exactitude.

 

 FAITS DIVERS RÉCENTS SUR LA TOILE

Au Cameroun, on tombe presque quotidiennement sur des vidéos présentant l’artiste de Bikutsi Clarisse « Wopso » dans ce qu’on peut considérer comme du délire. Parlant de façon incohérente, parfois de choses sensées parfois insensées, dans des accoutrements peu lucides, parfois carrément dénudée. Il paraît qu’elle a besoin d’aide psychologique et même qu’elle est folle: il s’agit là du diagnostic des internautes Camerounais. Ces vidéos sont très virales

L’artiste Longue Longue aussi est à la une, avec ses directs sur facebook devenus populaires et ayant donné lieu aux challenges, parodies et même aux caricatures de toutes sortes. Le fait qu’il demande l’écrivaine Calixte Beyala en mariage en direct, ensuite qu’il soit fier de déjeuner dans des hôtels luxueux en narguant presque ceux qui ne peuvent s’offrir ce luxe, a suscité moult réactions et la plupart à son désavantage: arriviste, parvenu, malade, troublé etc les commentaires vont dans tous les sens par rapport à cela.

Les internautes ont ensuite eu une idée de génies « les deux artistes qui font la « honte du pays sur la toile » devraient se marier car ils iraient bien ensemble. Les plus intelligents ou plus sérieux pensent que l’on devrait tout simplement empêcher ces derniers d’accéder aux réseaux sociaux et ainsi pays se porterait mieux.

Un autre fait divers non négligeable ayant fait le tour est celui d’une bagarre entre Camerounais en France pour des soucis de dette non réglée.

 

Hors du Cameroun, chez nos frères Nigérians les artistes internationaux P-Square sont à la une sur Facebook et Twitter. Les frères jumeaux qui ne sont pas Camerounais se font une guerre sans relâche depuis un bon bout de temps, au point où cela apparaît dans les pages  et sur tous leurs sites de divertissement et même d’informations tels que KraksTv, et Yabaleftonline. Entre posts sur Instagram et tweets, les jumeaux se balancent des injures au quotidien, et même leur aîné (qui prendrait le parti de Paul) aurait promis la mort à Peter. Finalement, Peter a retiré toutes les informations concernant P-Square de ses comptes. Le papier attestant de la séparation légale a été publié comme par magie et une vidéo de leur bagarre dans le bureau de leur avocat a apparue sur Youtube tôt ce matin, elle était déjà à 139.198 vues 10 heures après. Elle a aussi été publiée sur tous les autres réseaux sociaux grand public.

Trêve de commérage! tout cela c’est pour expliquer que sur les réseaux sociaux ce genre de vidéos pullulent car il s’agit simplement de ce qui attire le plus de monde.

Au Ghana enfin, je suis tombée sur un challenge « one corner ». Exécuté en majorité par des femmes, il consiste à faire des vidéos en dansant sur une chanson dont le titre est « one corner », il faut simuler l’acte sexuel en s’agrippant sur tout ce qui se trouve aux alentours ou en s’allongeant sur le sol. Depuis que le challenge a été lancé des vidéos du genre sont postées quotidiennement.

 

IMG_20170704_202839_558

Au final, sur les réseaux sociaux, spécialement grand public, ça va peut-être dans tous les sens mais je pense que l’on ne saurait dire de façon drastique si c’est normal ou anormal, car ce qui pourrait choquer les uns plairait aux autres. Comme je l’ai souvent dit les réseaux sociaux ne sont pas essentiellement mauvais tout dépend de l’usage qu’on en fait. Même s’il est vrai que des mesures sont prises par les équipes derrières ces réseaux sociaux afin de protéger la sensibilité des utilisateurs. Enfin, Il est aussi possible de choisir de ne pas voir certaines publications en bloquant leurs instigateurs. Personnellement, je m’arrange toujours à bloquer les vidéos de violences ainsi que les personnes qui les envoient après avoir signalé. Sinon on se plaindrait du matin au soir de ce que certains font sur leurs comptes sociaux que cela ne changerait pas grand chose.

MW

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s