papier du Dimanche

CAMEROUN: DEUIL NATIONAL. HOMMAGE AUX ENFANTS DU PAYS PARTIS TROP TÔT.

Les 28 et 29 Juillet 2017 au Cameroun étaient des jours de deuil national. Le décret a été signé par le Président de la République, en mémoire des trente-quatre (34) militaires du bataillon d’intervention rapide qui ont péri dans la zone du Sud-ouest.

 

En effet, le 16 Juillet dernier le navire du bataillon d’intervention rapide a chaviré et les trente-sept (37) personnes à bord étaient toutes portées disparues. Il s’agissait de 34 soldats plus 3 membres d’équipage. Alors qu’ils allaient se ravitailler en provisions, le drame est survenu sur les côtes Camerounaises à la frontière du Nigeria. Trois (03) soldats seulement avaient pu être secourus et après des fouilles le navire a été retrouvé à 35mètres en profondeur avec certains corps coincés. La cause officielle de cette catastrophe est naturelle (due au mauvais temps).

IMG_1501426917200

DES JEUNES QUI ACCEPTENT DE SE BATTRE POUR LEUR PAYS

Ce deuil national intervient suite au naufrage du 16 Juillet, mais il s’agit là aussi d’une occasion de commémorer les soldats qui ont laissé leur vie en défendant le pays des attaques terroristes de Boko haram. En effet, des milliers de jeunes Camerounais s’engagent dans le combat anti-terroriste et la protection du territoire national, que ce soit au niveau de la péninsule de Bakassi ou de l’extrême Nord et même jusque dans les pays voisins tels que le Nigeria.

DES ATTENTATS EN CONTINU PAS TOUJOURS TRÈS MÉDIATISÉS

Si c’est le calme ou plutôt la bonne ambiance qui règne en majorité dans la partie Sud du pays, on ne devrait pas ignorer le fait que des attentats terroristes surviennent au quotidien du côté de l’extrême Nord. Et si on est en paix de ce côté c’est grâce à nos valeureux soldats, qui prennent part aux différentes opérations destinées à repousser et faire tomber l’ennemi.

FORCE ET COURAGE AUX FAMILLES

Ces soldats qui tombent au front ou lors des accidents pendant leur travail, comme celui survenu 16 Juillet dernier, sont des frères, fils et époux. Il est très difficile de se mettre à la place des membres de la familles qui ne les reverront plus jamais. Certains corps ne sont parfois même pas retrouvés, donc il est impossible à ces familles de faire leur deuil dignement. Je pense que ces jours de deuil national sont donc une occasion pour tout le peuple Camerounais d’être aussi en harmonie avec ces familles éplorées. Car en fait nous sommes Africains, et donc nous sommes tous une famille même si nous ne sommes pas proches.

IMG_20170730_153613_265

PROFOND RESPECT À CEUX QUI S’ENGAGENT 

Un recrutement de 7000 militaires et gendarmes est lancé en ce mois d’Août 2017. Le Ministre de la défense, Joseph Beti Assomo, a précisé que 5000 éléments iront garnir les rangs de l’armée en tant que soldats et sous-officiers tandis que les 2000 autres recrues rejoindront la gendarmerie comme gendarmes et sous-officiers. Il est précisé que les jeunes recrues devront être âgées de dix-huit (18) à vingt-cinq (25) ans; et le principal motif de ce recrutement massif est la guerre contre la secte Islamique Boko haram. Car des attentats suicides se font de plus en plus ressentir à l’extrême-nord du pays, ce qui laisse penser que le groupe terroriste nigérian ne va pas de main morte dans son recrutement de kamikazes.

Cet engagement mérite un profond respect quand on sait les conséquences de la guerre sur les soldats, même lorsque ceux-ci ne perdent pas leur vie. Il s’agit des dommages physiques et psychologiques. On se souvient encore du jeune gendarme qui a abattu de sang froid quatre (04) de ses collègues à Kousserie il y’a deux semaines. Sa déposition était tout ce qu’il y’avait d’incohérent et d’insensé.

EN DÉFINITIVE

Même si ce ne sont que deux jours de deuil national qui ont été décrétés, il est nécessaire que nous tous Camerounais en tant que patriotes ayons toujours une pensée pour les enfants du pays qui laissent leurs vies au front. Aussi, que nous leur rendions hommage d’une manière ou d’une autre, car ils sont agents de la stabilité nationale. Stabilité nécessaire pour le développement économique du pays.

MW

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s