papier du Dimanche

THARA TV, UNE SOLUTION À LA PROMOTION DE LA MUSIQUE URBAINE CAMEROUNAISE.

On se souvient qu’il y’a quelques temps la toile avait été enflammée par des Camerounais. Cela après l’annonce des nominés aux BET awards, car aucun artiste Camerounais ne figurait sur la liste de la catégorie africaine. Plusieurs raisons ou supposées raisons de l’absence du Cameroun au niveau de plusieurs événements musicaux internationaux au détriment des pays de l’Afrique de l’ouest (principalement le Nigéria) avaient été évoquées par des experts, des acteurs du milieu et des pseudo-experts.( lire article sur la non-nomination du Cameroun aux BET) 

S’il y’a bien une chose sur laquelle la plupart s’accorde c’est l’insuffisante visibilité de notre musique urbaine qui fait en sorte qu’on la consomme moins (pourtant on sait bien que c’est ce style qui est aux commandes dans le milieu musical national depuis quelques années déjà). Des jeunes Camerounais tels que Fidjil ont pensé  à trouver des solutions à cet énorme gap.

15871646_1187938804607993_4482856651809704573_n

    Yannick Benoit Anyouzoa aka FIDJIL 

Fidjil est un jeune homme de media bien connu du showbiz Camerounais qu’il côtoie depuis très longtemps, car il fait d’ailleurs du Rap lui-même. Animateur Radio, Tv host passé chez plusieurs média de grande envergure tels que Canal 2 International puis  Équinoxe où il exerce actuellement, il est passionné de musique urbaine. C’est d’ailleurs grâce à cette passion que son équipe et lui lance le 31 Mars dernier la toute première web télévision Camerounaise: Thara TV.  (Retrouver Fidjil sur facebook )

THARA TV

Il s’agit de la première web télévision Camerounaise dédiée à la promotion de la musique urbaine Camerounaise en particulier et Africaine en général et aussi à la promotion de l’african lifestyle.

Beaucoup pourraient voir ce concept comme trop osé surtout chez nous, car il s’agit d’une entreprise digitalisée. Toutefois ce serait se voiler la face que de refuser de voir que le numérique regorge de plein d’opportunités de nos jours et beaucoup plus pour l’avenir. De plus, les jeunes Camerounais sont actuellement très connectés. Donc, si la jeunesse constitue le coeur de cible d’une entreprise, elle peut être sûre de la retrouver sur internet.

De plus, l’accès à internet commence à devenir de plus en plus facile et moins coûteux avec le temps. Finie la période pendant laquelle les cybers-café étaient pleins à craquer, car presque tous les jeunes se connectent facilement dorénavant depuis leurs smartphones.

IMG_20170702_161030_825

Thara TV se présente donc comme la solution en ligne accessible 24H/24, à travers laquelle les jeunes, comme toute personne connectée à un réseau internet, pourront gratuitement avoir accès facilement à la musique urbaine locale et internationale, l’actualité sur leurs vedettes, leur lifestyle, des interviews exclusives parmi plusieurs autres programmes. Ils seront désormais à la page en ce qui concerne les nouveautés musicales, et pourront bénéficier de plein d’autres programmes de découvertes et astuces dans les domaines tels que la mode à L’Africaine.

Cette solution est une véritable aubaine en même temps pour les artistes (qui auront plus de visibilité) que pour l’audience (qui se plaignait déjà du fait que nos média locaux n’offre pas de programmes musicaux consistants). Il s’agit donc là d’une initiative à encourager surtout parce qu’elle ne se met pas sur pieds sans difficultés.

Professionnellement parlant, les banques au Cameroun ne font pas trop confiance aux jeunes qui aimeraient s’investir dans des projets comme le nôtre et donc l’autre obstacle est financier. Mon financement jusqu’ici vient de mes petites économies et des business parallèles que j’entreprends et dans la moindre mesure le coup de main d’une personne qui m’est très chère. Aussi, le matériel que je n’ai pas à ma disposition pour produire les programmes est un véritable obstacle. Je suis obligé soit de louer le matériel de tournage, ou encore développer des partenariats avec des particuliers. La production coûte chère au Cameroun, surtout quand tu es jeune et quand tu es indépendant.

FIDJIL, Interviewé par JeunesseDuMboa.com

Malgré les difficultés financières matérielles et personnelles, Fidjil et son équipe sont bien décidés à porter leur projet très haut.

Osons, créons, proposons, patientons, travaillons sans relâche, échouons mais continuons en apprenant de nos propres erreurs, conjugons tous nos efforts car « DEMAIN C’EST NOUS ET DEMAIN C’EST AUJOURD’HUI ET MAINTENANT »

FIDJIL ( JeunesseDuMboa.com)

Découvrir THARA TV (GRATUIT)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

MW 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s