papier du Dimanche

APERÇU DE LA 45ème CÉLÉBRATION DE L’UNITÉ DU CAMEROUN

Le 20 Mai est une date qui ne laisse indifférent aucun Camerounais, car il s’agit de la célébration de l’unification du Cameroun qui est passé de République Fédérale à République unie en 1972. Je me souviens encore de la joie que j’éprouvais plus jeune à l’approche de cette fête, de l’émotion forte qui m’envahissait lorsqu’au primaire et au secondaire je devais parader devant des élites de la République ce jour mémorable en criant du plus profond de mes entrailles des chants patriotiques. Pire encore lorsque je devais tenir le drapeau de mon pays, je me sentais comme une véritable princesse tout simplement.

Hier matin j’ai posé à mes enfants la question de savoir quelle fête célèbre t-on aujourd’hui? J’ai eu plusieurs réponses: « la fête nationale », « l’indépendance », « la fête des mères » et « l’ascension ». C’était juste dommage de voir que cet engouement que j’avais connu n’existait plus vraiment; déjà que certains prennent part au défilé du 20 Mai parcequ’il y aurait une somme d’argent qui leur serait versée après la parade. J’ai donc dû leur expliquer de façon simple les fondements de cette fête nationale.

Mais cela ne constitue pas l’objet de ce billet…Quand on parle de fête du « 20 Mai » la première chose qui nous vient en tête c’est la grande parade (armée, police, écoliers, étudiants, partis politiques). Ayant suivi de bout en bout la grande parade qui s’est tenue à Yaoundé en présence couple présidentielle hier de 10h à midi et plus, je voudrais partager mon aperçu de cette 45ème célébration à ce niveau.

Thème de cette 45ème célébration

   Le thème de cette 45ème célébration est « Armée et Nation, en parfaite synergie pour un Cameroun uni dans sa diversité. Attaché aux idéaux de paix, de stabilité et de prospérité. » J’avoue que j’ai recopié ce thème car mon cerveau fait un blocus depuis que je l’ai lu. Ce thème n’est sûrement pas anodin et est lourd de sens (notamment en ce qui concerne le soutien à nos forces armées dans la lutte contre le terrorisme). Toutefois je trouve ce style lourd et complexe et je n’arrive pas à enlever de mon cerveau cette citation de Boileau qu’aimait répété mon professeur de français avant que nous entamions un devoir de dissertation: « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ».

La ponctualité

Malgré les désagréments climatiques qui se sont faits ressentir hier matin dans plusieurs régions du pays, la mise en place de la cérémonie a bien eu lieu à temps et on a pu remarquer la ponctualité de la cérémonie du défilé de ce 20 Mai. Chose positive quand on sait que l’Africain en général a un gros problème avec la ponctualité lors des événements qu’il organise.

Tenue de la première dame

J’attendais notre magnifique ma’a Chantou avec un tailleur sur mesure, ou une jolie robe avec de grandes épaulettes aux couleurs vives comme elle les aime, mais non! La surprise a été grande, elle a arboré une jolie tenue cousue avec le pagne du parti au pouvoir le RDPC. Entend que première dame du pays et à l’occasion de la fête de l’unité on s’attendrait sans doute à une certaine objectivité et cette tenue a laissé à plus d’un un goût amer de parti pris et même un message subliminal (comme j’ai pu le lire sur la toile). Un magnifique vêtement pour une magnifique célébration, cela est indiscutable. Toutefois, les interprétations ne donneraient -elles pas raison aux opposants absents qui pensent qu’il s’agisse en réalité d’une fête pour le président et pour son parti et non d’une célébration nationale?

Parade des forces armées  moins spectaculaire

 S’il y a une chose qui m’a choquée pendant le passage des forces armées, c’est le chant de la police, je ne sais pas s’il s’agissait d’une chorale, mais ça me rappelait nos chants dans les années 90. Le monde est en pleine évolution et nous avec, pourquoi ne pas moderniser cette parade en laissant la fanfare et en utilisant des technologies modernes pour l’animation? Les chiens, les hélicoptères, les chars et les bateaux démontraient bien que nos forces armées sont équipées pour mener à bien leurs missions, mais le spectacle et l’animation qui auraient dû aller avec m’a manqué.

Abscence de 3 partis politiques d’opposition

   C’est vrai que ce n’était pas vraiment un étonnement de voir le SDF (social democratic front de Ni John Fru Ndi), le CPP ( Cameroon people’s party d’Edith Kah Walla) et le Manidem (Mouvement Africain pour la nouvelle indépendance et la démocracie d’Anicet Ekane) absents des rangs du défilé des partis politiques hier. Le SDF avait lancé l’appel au boycotte dans la mesure où il est contradictoire pour eux de célébrer une unité quand l’autre partie (anglophone) du pays connait des troubles et au moins une fois par semaine on observe le phénomène de ville morte à Bamenda, en signe de mécontentement. Il a été suivi par le CPP qui pense que cette célébration est une glorification d’un homme et d’un parti et qu’il n’ y a pas de fête à organiser si notre frère (zone anglophone) ne connait pas de stabilité. Enfin le Manidem a affirmé que l’unité ne se décrète pas et n’est pas une loterie. Elle se construit méthodiquement et la principale boussole devrait être les aspirations du peuple.

Passage spectaculaire du parti au pouvoir

   Comme d’habitude le parti au pouvoir RDPC s’est livré à un grand spectacle à travers son nombre, ses couleurs, ses bruits. Le ministre du travail et de la sécurité sociale: Grégoire Owona a ouvert le bal par sa prestation habituelle; suivi d’une immense banderole qui prenait les deux extrémités du boulevard. Des dizaines de carrés (je n’ai pas pu compter pour être précise) dans lesquels on a pu voir même des infirmes avec des béquilles, ont paradé sous de grands applaudissements du couple présidentiel et de la foule.

Reportage moins riche et parfois contradictoire 

   Ce n’est pas facile de faire des reportages en direct, ce n’est pas moi qui dirai le contraire. Toutefois je me dis que de part l’effet d’expérience les commentateurs devraient être beaucoup plus prêts pour un événement comme celui d’hier. Si le passage des forces armées m’a semblé morbide, le reportage ne lui a pas été d’une grande aide. Il m’a semblé que les journalistes ne s’étaient pas vraiment préparés et manquaient parfois de qualificatifs pour décrire la parade. Le fait de dire « le passage des hélicoptères » sans apporter de description comme s’il s’agissait d’hélicoptères ordinaires par exemple m’a laissé sur ma faim.

Deux petits exemples ahurissants, le fait de mettre un accent sur des choses triviales telles que la « présence d’un homme à la taille inhabituel », un pygmée en fait dans les rangs de la police. Je n’ai pas vraiment compris l’objectif car les pygmées sont des Camerounais égaux aux Toupouri ou aux Bamiléké. Et aussi le fait de parler de terrorisme pendant le passage des partis politiques m’a semblé inapproprié.

Je me limite à mon observation de la parade au Boulevard du 20 Mai à Yaoundé en ce qui concerne cette 45ème édition. Puisque les festivités ont continué au Palais présidentiel pour ceux qui ont été invités, tandis que dans la zone anglophone du pays notamment à Bamenda on aurait dit un deuil national. Les populations calmes sont juste restées tranquilement chez elles.

MW

2 réflexions au sujet de “APERÇU DE LA 45ème CÉLÉBRATION DE L’UNITÉ DU CAMEROUN”

  1. Ce 20 mai, était tout sauf une fête pour l’unité nationale. ON devrait interdire les partis politiques car c’est contradictoire au message transmis.
    Pour ce qui est du CPP, Ils ont boycotté car à yde, seuls les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale sont présents.

    J'aime

  2. Très bel article .même si cette fête ne m’émeut plus depuis que j’ai appris qu’elle n’a aucun lien avec les fêtes de libération sous d’autres cieux. Je souhaiterais que cette célébration soit ramenée à la date du 1 janvier de chaque pour ainsi honorer la mémoire des matyrs

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s