culture

NE COMPTEZ PAS SUR MOI POUR TIRER SUR NOTRE MUSIQUE URBAINE

Il y’a quelques jours a été rendue publique la liste des nominés aux BET AWARDS, qui célèbrent essentiellement la musique américaine et africaine en plus de quelques autres minorités depuis 2006. Dans la catégorie « Best International Act: Africa », l’absence des artistes des pays Africains francophones a été amèrement remarquée. Promoteurs, Hommes de média, artistes et fans, tout le monde a été déçu en particulier au Cameroun, surtout que l’on compte beaucoup sur nos musiciens urbains, car c’est eux qui tiennent les rênes de la musique Camerounaise actuellement.

Rapidement, les tons sont montés, notamment sur les réseaux sociaux. Des « Hommes de média » qui s’indignaient et jetaient l’anathème sur les musiciens urbains Camerounais, qui selon eux ne sont pas assez professionnels, font du n’importe quoi lorsqu’il n’essayent pas simplement de copier bêtement ce qui est fait en Afrique de l’ouest en particulier au Nigeria. Des promoteurs qui se plaignaient du fait que les médias ne font pas suffisamment de la visibilité à nos talents locaux, des artistes qui concluaient que les BET c’est essentiellement une affaire de pays anglophones et aussi des fans qui y allaient dans tous les sens dans leurs jugements et leurs opinions de façon très émotive.

Lorsque j’ai pris l’initiative de rédiger ce billet entend qu’amoureuse et amatrice de musique en général et musique urbaine Camerounaise en particulier, j’en ai fait part à un ami. Sa réaction immédiate a été de me dire: « oui vas-y laves moi bien les petits qui ne foutent rien et se disent musiciens là! Ceux qui se disent rappeurs pourtant ça va dans tous les sens et ils n’ont aucune notion du véritable rap. Ceux qui passent le temps à clasher au lieu de bosser! Ceux qui … »

Je lui ai simplement demandé de créer son blog gratuitement sur WordPress pour le faire  lui-même et surtout ensuite sortir un album pour leur montrer exactement comment on fait.

Taper sur les doigts des autres en cas de problème est plus facile que de se remettre en question. Donc on peut comprendre ce genre de réaction quand on sait que la plupart préfère la facilité. Et si on se demandait plutôt « qu’est ce qui n’a pas marché? » parce que je refuse de croire que nous soyions dans le ndem*  ou qu’il n’y ait rien à faire.

Déjà écartons l’hypothèse selon laquelle les BET AWARDS ne seraient en fait qu’une affaire de pays anglophones, quand on sait qu’en 2015 le Congolais Fally Ipupa avait été nominé dans la catégorie « meilleur artiste international Africain », même si le trophée était revenu au Ghanéen Stonebwoy.

NOS ARTISTES URBAINS

   Désolée mais ils ne sont pas nuls. Vous me citerez sûrement des brebis galeuses, comme il y en a dans tous les domaines. Moi je vous citerai ceux qui font du bon boulot comme d’habitude comme Locko, Mr Leo, Daphne, Gasha etc. Ils doivent toujours faire des progrès, c’est clair quand on sait la concurrence qui existe à l’international. Même si on se plaint du fait que certains copient ce qui est fait ailleurs, à ça je réponds « faut pas avoir honte d’imiter le bon exemple » et « il n’y a rien de nouveau sous le soleil ». En plus je crois que l’originalité ne consiste pas toujours à créer ce qui n’existait pas avant, mais de s’inspirer de ce qui existe en apportant une touche particulière qui nous distingue. Toutefois il est clair que nos musiciens urbains ont besoin de nous.

IMG_20170519_184248

LE PEUPLE CAMEROUNAIS

   Je n’ai pas vraiment voyagé mais je ne sais pas s’il existe un peuple champion dans l’art d’aimer ce qui vient d’ailleurs comme le nôtre (il suffit de voir la prolifération et le succès des brocantes dans nos villes). L’une des raisons en est que nous avons cultivé la croyance selon laquelle ce qui est fait localement est mauvais et ce qui vient d’ailleurs est de meilleure qualité. Cela se reflète même dans le domaine de la musique. Si nous-mêmes ne nous intéressons pas à ce que nos musiciens font, pourquoi attendre une reconnaissance internationale? La jeunesse Camerounaise est de plus en plus connectée mais combien vont sur Soundcloud écouter, sur Youtube regarder ce que nos artistes accomplissent? Combien visionnent et partagent des vidéos sur les réseaux sociaux afin de les rendre vulgaires? On attend juste d’écouter sur Trace Africa, et comme en 30 minutes tu as 4 songs Nigérians d’affilé là-bas, ce sont ces songs qui sont meilleurs pour nous.

Commençons nous-même à aimer et vulgariser sur la toile ce que nos artistes locaux font, car je suis convaincue qu’il y a du bon et qu’ils peuvent nous rendre fiers s’ils savent que nous les soutenons et avons confiance en eux. Pas si on les fouette à chaque fois qu’ils perdent une bataille.

LES MEDIAS

   quand on parle de vulgarisation de la musique, il est clair que les médias sont ceux vers qui on se tourne en premier. Ce serait ingrat de dire qu’ils ne font rien pour la musique locale et donc la musique urbaine. Quand il existe même des programmes dédiés musique urbaine sur les chaines locales. Je ne saurais personnellement me prononcer sur de « possibles failles » comme j’ai pu le lire dans des posts et commentaires enragés sur la toile, pour la simple raison que je parle de ce que je connais et j’avoue que mon média par excellence actuellement c’est internet.

Je ne peux que souhaiter qu’ils mettent l’emphase sur nos artistes locaux en herbes (qui font aussi de belles choses mais sont en manque de moyens financiers et d’encadrement) et pas juste diffuser ceux qui sont déjà célèbres. Même si c’est vrai que c’est la demande qui crée l’offre et qu’ils diffusent ce qui intéresse leur audience.

En même temps, les huits nominés dans la catégorie Africaine: WIZKID, DAVIDO, Mr EAZI, TEKNO, STONEBWOY, AKA, NASTY C et BABES WODUMO en plus d’être noirs sont avant tout Africains, donc c’est l’Afrique qui gagne quoi! Soyons fiers pour eux et rendez-vous le 26 Juin pour la grande Cérémonie des BET AWARDS.

*être dans le ndem: être perdu

MW

 

1 réflexion au sujet de “NE COMPTEZ PAS SUR MOI POUR TIRER SUR NOTRE MUSIQUE URBAINE”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s